Langue

Antenne-normes textiles d'habillement

Textiles d'habilement

L'antenne normes TEXTILES D'HABILLEMENT se met au service du sous-secteur des textiles d'habillement. Les entreprises de ce sous-secteur fabriquent des produits pour les différentes sortes de vêtements techniques, tels que les vêtements professionnels, les vêtements de protection et les vêtements dans les applications médicales et les "salles blanches". En sus, les habillements quotidiens, ainsi que les vêtements de sport et de loisir restent importants.

En dépit d'une baisse de nombre d'entreprises et du taux d'emploi, le secteur est toujours prioritairement orienté vers l'exportation. La concurrence internationale oblige le secteur de s'axer de plus en plus sur les textiles d'habillement avec une grande valeur ajoutée, ce qui s'exprime entre autres par les différentes fonctionnalités qui sont conférées aux produits textiles. Sur le plan de la normalisation, cette évolution résulte entre autres en le développement progressif de normes portant à ces nouveaux matériaux textiles. Ces normes exigent que les fabricants de ces matériaux apportent des preuves pour toutes les propriétés revendiquées, qu'ils démontrent que leur produit n'a aucun effet nocif et que les propriétés ajoutées sont durables et résistantes aux cycles de lavage.

Ceci s'inscrit complètement dans le souci croissant du consommateur par rapport à la sécurité et la santé, ce qui est d'ailleurs renforcé par la directive Européenne de la sécurité des produits (2001/95). En guise de soutien de cette législation, on développe des normes européennes pour détecter certains composants nocifs (colorants azoïques, les produits ignifuges) pour évaluer le comportement au feu des vêtements de nuit et la sécurité des habillements pour les enfants.

Certaines initiatives de normalisation introduisent un nombre d'exigences de labels écologiques volontaires (tels que l'Oeko-Tex, EU flowerlabel) dans la normalisation européenne en leur donnant ainsi un caractère plus obligatoire.