Langue

BIOMEDIV - dispositifs médicaux

Les dispositifs médicaux ou medical devices ont été développés pour soigner ou préserver l’intégrité et le confort de vie des personnes souffrant de déficiences fonctionnelles graves ou victimes de blessures ou de brûlures. Certains visent l'assistance corporelle capable de suppléer les fonctions des organes déficients. Quelques exemples en sont les implants, les orthèses, les prothèses classiques ou intelligentes, la reconstruction tissulaire, les produits soignants, les prothèses invasives, les capteurs, stimulateurs passifs et actifs … mais aussi à un niveau moins élaboré les pansements, compresses … Ces "medical devices" sont donc utilisés dans des applications pour la santé et le bien-être. Il ne s’agit donc pas de médicaments.

Le marché des dispositifs médicaux est un marché à très haute valeur ajoutée qui intéresse de nombreuses entreprises située en Wallonie. Le nombre d’acteurs ne fait que grandir.
Ces "medical devices" ont en général un contenu technologique de très haut niveau qui nécessite un support scientifique très important alliant différents domaines comme les sciences de la vie, la santé, l’hygiène mais aussi l’électronique, l’optique, l’informatique, le recours aux nouveaux matériaux, etc., avec par exemple, un intérêt croissant pour les biomatériaux. La raison principale est généralement leur biocompatibilité et donc l’utilisation aisée pour la fabrication de dispositifs médicaux. Dans cette classe de matériaux on trouve aussi les matériaux biorésorbables ainsi que des polymères fonctionnalisés.
Il est aussi possible de moduler les fonctions et la biocompatibilité avec des traitements donnant ainsi libre court à une grande variété de produits et d’applications.

BIOMEDIV : une guidance technologique

regionwallonne__0.jpgLes besoins technologiques des entreprises s’avèrent essentiels par le fait que les medical devices requièrent généralement des conditions de production très strictes au niveau de l’assurance qualité, de l’hygiène, de la propreté, etc. (cleanroom, produits de qualité "medical grade").
De plus, le produit fini doit répondre à une législation qui exige une série de tests spécifiques (norme ISO 10993) en fonction de l’application.
BIOMEDIV informe et assiste les entreprises dans le développement, l’innovation, le conseil et l’orientation dans le secteur des dispositifs médicaux et biomatériaux.

Les chèques technologiques

Les Chèques Technologiques soutiennent les initiatives des PME en Wallonie destinées à améliorer leurs capacités d'innovation technologique. Les chèques servent à payer des prestations effectuées par un centre de recherche agréé ou dépendant d’une haute école belge francophone.