Langue

Enductions respirantes

Optimisation : enductions respirantes à base de polymères thermoréactifs

Vous travaillez, faites du sport ou fournissez un autre effort physique ? Bien entendu, vous transpirez dans ce cas-là ! Et, en plus, plus il fait chaud, plus vous transpirez. Centexbel s’est donc dit : pourquoi ne développons-nous pas d’enduction qui est non seulement respirante mais dont le caractère respirant s’adapte aux variations de température ? Et c’est ce que nous avons fait !

coatingademend-grafiek_0.png

Etudions tout d’abord le graphique repris ci-dessus. Ce graphique fait une comparaison entre les performances de l’enduction développée par Centexbel (rouge brun), celles d’une membrane Gore (noir) et celles d’un produit de référence (gris).

Lorsque la température ambiante augmente de 20°C à 40°C, nous constatons une diminution du pouvoir de perméabilité à la vapeur d’eau, tant de la membrane Gore que du produit de référence.

L’enduction de Centexbel reste stable et présente la meilleure perméabilité à la vapeur d’eau à une température ambiante de 40°C.

Comment expliquons-nous ce comportement stable de notre enduction ?

L’association de produits spécifiques nous a permis d’obtenir une structure microporeuse caractérisée par une taille des pores située entre 1 et 5µm, comme nous le montre la photo prise par le microscope électronique à balayage

coatingademend_1.png

Associée aux propriétés thermoréactives intrinsèques des polymères utilisés, à base d’un copolymère PEO-PPO, la perméabilité à la vapeur d’eau devient dépendante de la température.

Nous avons décrit cette enduction thermoréactive dans la demande de brevet WO2011138030 (demande introduite en collaboration avec l’Université de Gand).