Langue

Adieu à Christian Bernardin

Christian-Bernardin_CB_0.jpgHomme éclectique passionné de musique, Christian a hésité, à sa sortie de rhétorique, entre des études de piano au Conservatoire et celles d’ingénieur. C’est ce dernier choix qui l’a emporté mais il n’a jamais oublié sa passion pour la musique.
Excellent ingénieur civil électromécanicien, polyglotte maîtrisant en plus du français, l’anglais, le néerlandais et l’italien appris lors d’un stage à Turin, il a commencé sa carrière à l’université de Liège dans la modélisation des structures pour l’aviation.
Tôt, il a rejoint Centexbel-Verviers pour y assurer différentes fonctions : celles de chercheur, de responsable des tests, de Manager du Département Instrumentation et finalement de Manager de toutes les recherches réalisées chez Centexbel-Verviers.
On sait combien Centexbel a compté dans sa vie. Tout dernièrement – il y a 15 jours -, il se souciait encore de clôturer un projet de recherche international qu’il avait conçu, mis sur pied et coordonné. Je suis certain que tous ceux qui ont travaillé avec Christian conserveront le souvenir de sa très grande rigueur, de son excellente organisation et donc de son efficacité.
Mais bien plus que tout cela, ce sont ses formidables qualités humaines qui nous auront marqués. Chaque collègue, que ce soit de Gand ou de Verviers, appréciait énormément Christian.
Durant 9 ans, il s’est battu sans arrêt et plein d’espoir, refusant les prédictions pessimistes, se documentant sur l'Internet sur sa maladie et les traitements que les médecins lui proposaient. Il connaissait à l’avance tous leurs effets secondaires.
Durant toute cette longue période, il n’a jamais négligé Centexbel se préoccupant continuellement, même durant ses absences dues à ses lourds traitements, de la bonne marche des projets en suivant les activités et donnant ses instructions pas E-mail. Tout cela jusqu’à il y a 2 semaines ! Quelle force de caractère !
Jean-François Deniau a dit : « La volonté d’espoir, quand il n’y a pas d’espoir, s’appelle l’espérance ». Qui mieux que Christian a vécu cette citation ?
Tu as été exceptionnel Christian, dans le sens où tu émanais de l’exception, toujours plein d’espoir et de volonté, capable de remonter le moral de collègues en difficulté alors que tu étais, toi-même confronté à une terrible maladie ….
Nous garderons toujours en mémoire ton exemple, … de battant jusqu’au bout.
Merci Christian, pour cette extraordinaire leçon de vie que tu nous as donné à tous.
Nous, tes collègues qui t’avons tant côtoyé et tant apprécié.

Christian est décédé le 14 juin des suites d’une longue maladie. Il était un collègue très compétent et agréable ainsi qu’un ami cher pour beaucoup d'entre nous. Centexbel souhaite beaucoup de courage à son épouse, Anita, et à ses deux filles, Rachel et Claudia.

Jan Laperre, directeur général
Pierre Lefèbvre, directeur site Centexbel Verviers
et tous ses collègues