Langue

Design meets science

Designer jeans: un terme qui est devenu aussi "mainstream" que quelconque pair de jeans "mainstream". Mais ceci ne tient pas compte du duo de designers hollandais G+N. Au lieu de piquer les coutures, ils les collent! Tout en appliquant des couches épaisses ! Ce look unique a été couronné avec le Dutch Design Award 2008.

A l’origine, les jeans ont été assembles avec une colle sur base de solvants. G+N fabriquaient les pantalons à l’aide d’un processus manuel aux Pays-Bas. Pour des raisons écologiques, G+N désiraient de substituer les colles sur base de solvants et pour des raisons économiques ils voudraient introduire un processus de production automatisé. Pour réaliser ces deux objectifs, un projet a été initié avec le soutien financier du canal européen WORTH qui promeut la collaboration entre les designers et les instances scientifiques. Suite à une simple recherche Google, G+N a pu découvrir le site web de Centexbel. Ils nous ont contacté et étaient ravis d’avoir trouvé en nous un partenaire enthousiaste.

Le grand défi était de trouver un alternatif pour le processus de production manuel basé sur l’utilisation de solvants et de préserver le look avec la colle "débordant" les coutures de manière irrégulière. Tous les processus existants sont justement conçus pour éviter cet effet ! De plus, nous devions chercher une manière d’appliquer des quantités de colle suffisantes pour créer un effet "saignant".

Une colle hotmelt était la solution parfait. Ce 100% système est appliqué en état de fonte. Etant donné l’absence d’eau et de solvants, ce processus a un faible impact environnemental.

gluejeans-screen4_0.png

Dès que la colle est appliquée et pressée, elle se coagule pour former les joints.

gluejeans-screen2_0.png
Les coutures collées sont quasiment aussi résistantes que les coutures piquées.

La colle est colorée d’avance en mélangeant un pigment dans le passage au compounder, ce qui résulte en des variations de la couleur. La colle est appliquée à l’aide d’un pistolet à colle chaude. Bien qu’il s’agisse toujours d’un processus manuel, le temps de production est très inférieur à celui du processus d’assemblage d’origine et le look est préservé.

Des développements de machines sont encore nécessaires pour automatiser le processus et de réaliser des jeans en plus grandes séries.

WORTH: G+N and Centexbel from WORTH on Vimeo.

Si vous avez aussi des idées fascinantes, contactez-nous.
Myriam Vanneste
Ine De Vilder