Langue

BIOHARV

Les récupérateurs d'énergie mécaniques (REM) sont des dispositifs de production d'énergie électrique renouvelable adaptée aux batteries de faible ampérage de nombreux appareils électroniques, dont les smartphones.

LogoProjets_GoToS3_BIOHARV_0.png

Ces technologies innovantes reposent sur l'utilisation de matériaux piézoélectriques et les polymères biosourcés piézoélectriques (PA11, PLA) sont de sérieux candidats avec de nets avantages en termes d'empreinte carbone, de coût et de mise en forme.

En effet, les techniques de la plasturgie et du textile permettent de développer des dispositifs REM 100% en polymère via des textiles piézoélectriques multicomposants et le déploiement de ces technologies en zone transfrontalière ouvrirait des perspectives intéressantes de développement aux PME du textile et de la plasturgie dans des marchés innovants à forte valeur ajoutée.

Le projet BIOHARV vise à développer un savoir-faire et une expertise locale sur la fabrication/caractérisation de prototypes REM 100% polymère puis à soutenir leur déploiement dans les PME régionales du textile et de la plasturgie.

Le projet BIOHARV réunit les compétences de Mines Douai, ARMINES, UMons, Centexbel, UVHC et ULille1 à travers des actions R&D du projet BIOHARV consistant à développer rapidement des prototypes REM puis à améliorer leurs performances énergétiques et leur durabilité en cours de projet.

interreg-france-wallonie-vlaanderen.png

Contacts: 
Début: 
01 Oct 2016
Fin: 
30 Sep 2020