Langue

Le cercle bleu

La réutilisation durable des eaux et la valorisation des flux résiduaires

En raison de la pénurie des sources d’eaux et de la durabilité, de plus en plus d’entreprises réutilisent les eaux usées. Pourtant, les techniques de traitement d’eaux actuelles ne permettent qu’une récupération partielle des eaux. De plus elles créent des flux de déchets concentrés avec des problèmes de permis d’évacuation qui en résultent. Surtout le manque d’une technique appropriée pour traiter ces flux de concentrât empêche souvent une implémentation poussée de la réutilisation des eaux.

blauwecirkel_LOGO_0.jpg

L’EAU: UN BIEN PRECIEUX ET PROTEGE

Depuis deux décennies, l’Europe doit faire face à une pénurie d’eau ; environ la moitié des pays européens n’ont pas assez d’eau de bonne qualité. C’est surtout la pollution croissante qui font que les eaux souterraines et de surface relativement propres deviennent de plus en plus rares.
Cette pénurie est aggravée par i) le besoin croissant d’eau potable saine, suit à la croissance de la population et de la prospérité, ii) l’utilisation irresponsable/non-appropriée par l’industrie et iii) la croissance de la consommation d’eau dans l’agro-industrie mondiale. L’eau est un bien précieux qui mérite la plus grande attention.
Le 22 décembre 2000, la Directive Cadre de l’Eau Européenne est entrée en vigueur et esquisse les contours d’une gestion de l’eau uniforme dans l’entière Union Européenne.
Son objectif ultime est d’atteindre un «bon état» écologique et chimique de toutes les eaux communautaires d’ici à 2015.

L’EAU: UNE MATIERE PREMIERE INDUSTRIELLE

L’eau est l’une des matières premières les plus importantes dans l’agriculture et l’industrie. Elle remplit plusieurs fonctions en tant qu’eau potable, liquide de refroidissement, médium de réaction, moyen de transport (dans l’industrie textile et les blanchisseries) et comme ingrédient alimentaire dans la production de biens. En raison des développements actuels et futurs il n’est plus évident de garantir une quantité et qualité d’eau suffisantes à n’importe quel moment.
C’est la raison pour laquelle il est désirable de « boucler le cycle des eaux industrielles » ou d’optimiser l’économie des eaux. Le but est de diminuer de manière substantielle la consommation d’eau et/ou d’influencer la qualité de l’eau en réduisant les émissions.

LES FLUX DE CONCENTRÂTS : UNE MATIERE PREMIERE SECONDAIRE

Le bouclage du cycle d’eau donne lieu a des flux de concentration. En ce moment, ils sont considérés comme des flux de déchets indésirables empêchant une réutilisation intensive des eaux. De toute façon, une approche intégrale et l’application adéquate de techniques de concentration et de purification innovatrices peuvent les transformer en des matières premières secondaires.
Ceci s’inscrit entièrement dans la directive cadre 2008/98 CE sur la gestion des déchets qui a pour but de transformer la gestion des déchets traditionnelle en une gestion axée sur le bouclage du cycle des matériaux/matières premières. Non seulement les eaux mais aussi les matières premières dans les flux de concentration sont recyclés et parcourent plusieurs cycles. Le bouclage du cycle est dès lors un processus de changement intégral aux aspects techniques, d’organisation, économiques et sociétaux.
Il est donc nécessaire d’adapter la vue sur le procès. Les fournisseurs de technologies d’eau peuvent jouer un rôle actif dans la stimulation des mesures intégrées. Ils disposent notamment de l’expertise technologique sur :

  • La gestion des eaux : quels flux permettent une réutilisation
  • La (ré)utilisation des eaux industrielle
  • L’eau fit-to-use: la qualité d’eau exacte pour chaque application
  • Les flux de concentrâts: quels sont les types de flux qui sont générés lors de l’utilisation des eaux

Les objectifs du trajet :

  • augmentation du taux de récupération lors du bouclage du cycle
  • développement d’un concept intégré pour le traitement des flux de sels inorganiques
  • valorisation des possibilités des nouvelles technologies
  • valorisation des sels
  • développement du concept “traitement du concentrât central” sur mesure des PME
  • promouvoir la Flandre comme une région d’expertise dans le domaine de la réutilisation des eaux intégrée
Fichier: 
Contacts: 
Début: 
01 Jul 2012
Fin: 
30 Jun 2015