Langue

Macobio

Le projet "Macobio : MAtériaux Composite BIOsourcés", fait partie du portefeuille FEDER 2014-2020 « Low Carbon Footprint Materials » et est orienté vers le développement de matériaux composites biosourcés à résines thermoplastique et thermodurcissables. La recherche s’attardera sur les points critiques liés à l’utilisation de produits biosourcés : la gestion thermique, la réologie, les interfaces fibres-matrices et les assemblages.

Les plastiques bio-sourcés présentent un essor très important lié à la prise de conscience de l'intérêt à porter aux ressources renouvelables pour pouvoir palier l'usage du pétrole. Leur croissance annuelle a été évaluée à 18 % entre 2005 et 2010 et est estimée à 30% pour les années 2010-2015. Si le secteur a longtemps été dominé par les matières biodégradables, il est maintenant établi que la croissance s'effectuera au travers d'applications techniques plus durables, entre autres grâce aux polymères initialement pétro-sourcés et dorénavant produits par de nouvelles voies de synthèses bio-sourcées.

Après le développement d'une gamme de produits fortement bio-sourcés (résines, renforts, matériaux d'âme), se basant sur les connaissances et les acquis présents des différents partenaires du portefeuille (projets de recherche antérieurs CILAB, POLYCHANVRE, MABIOLAC, NACELL, NATUREWINS,...), MACOBIO s'attardera à la caractérisation plus fine et l'amélioration de propriétés par additifs puis au développement de procédés de mise en oeuvre adaptés (basés sur l'existant) et de méthodologies de conception robuste adaptées basées sur la simulation numériques. Ceci sera suivi d'activités de démonstration scientifiques sur des applications concrètes.

En fonction des familles de polymères étudiées, les applications ciblées seront différentes. Des applications structurelles sont envisagées dans le cadre des composites à matrice thermodurcissable. L'objectif ici sera de développer des alternatives à la fibre de verre, voire aramide à coût potentiel équivalent ou inférieur et avec une plus faible empreinte carbone. Pour les composites à base thermoplastique, un cahier des charges sera formulé de manière similaire avec des applications réalistes et un travail de conception du procédé et de la structure sera fait. Une fois la fabrication de la ou des pièces prototypes effectuée, une caractérisation complète ainsi qu'une comparaison quantitative avec des pièces à base d'éléments pétro-sourcés conclura le projet.

FEDER-UE+W_0.jpg

Contacts: 
Début: 
01 Oct 2015
Fin: 
30 Sep 2018