Langue

Plasmatex

L’industrie et le secteur des soins de santé ont un besoin pressant de pouvoir disposer d’une toute nouvelle génération de matériaux médicaux textiles et plastiques, dont notamment des matériaux innovants présentant des propriétés antimicrobiennes contrôlables. Toutefois, la production de ce type de matériaux est particulièrement exigeante. C’est pourquoi, Centexbel a lancé un projet européen M-era SBO sous la dénomination PlasmaTex en collaboration avec plusieurs partenaires issus du monde académique, de la recherche appliquée et de l’industrie.

Dans le cadre du projet PlasmaTex, nous étudions une nouvelle classe d’enductions antimicrobiennes à base de particules de nano-argent qui se caractérisent par leur effet antimicrobien bien connu. Une couche barrière ultramince (5-50 nm) garantit une libération contrôlée de l’agent antibactérien. L’enduction sera appliquée sur des matériaux médicaux textiles et plastiques.
Le projet s’attachera à étudier les propriétés physiques et mécaniques d’enductions qui sont déposées par plasma sous pression atmosphérique.
La technique de déposition par plasma sous pression atmosphérique permet de déposer sur quasi tous les matériaux des enductions uniformes qui présentent en outre une bonne adhérence au substrat.

La technologie permet de contrôler avec grande précision la libération de l’agent antibactérien en variant la composition et l’épaisseur de la couche barrière.

Les enductions antimicrobiennes conventionnelles (déposées par procédé chimique au mouillé, déposition par plasma à basse pression ou par pulvérisation) sont coûteuses et présentent une mauvaise adhérence. L’actuelle technologie d’enduction se caractérise par une vitesse de déposition extrêmement faible et ne permet pas d’obtenir un effet antimicrobien contrôlé.

biofilm.png

plasmatex_2_0.png

Le projet PlasmaTex contribuera donc à acquérir des connaissances approfondies sur les enductions nanocomposites et à promouvoir à l’échelle industrielle une plus vaste application de la déposition par plasma sous pression atmosphérique dans le cadre du développement et de la production de matériaux médicaux de pointe.

Le projet offre dès lors une plus-value pour le développement de matériaux médicaux (textiles, plastiques) dotés de propriétés antimicrobiennes et donne en outre un essor positif à un processus au plasma écologique et efficace en énergie.

L’unité RUPT, la Research Unit Plasma Technology de l’Université de Gand, coordonne les recherches. L’unité mettra au point un système à l’échelle du laboratoire pour la déposition par plasma sous pression atmosphérique de nano-enductions antimicrobiennes et effectuera une spectroscopie poussée sur plasma. Le groupe est également impliqué dans l’étude du comportement des enductions barrière et de l’effet des structures “sandwich” sur l’évolution de la libération de l’agent antibactérien.

Centexbel s’attachera à étudier la technologie d’enduction par plasma sur textiles et à analyser tant les propriétés fonctionnelles que mécaniques (résistance au lavage, écaillage de l’enduction, résistance à l’usure…) des matériaux dotés d’enductions antimicrobiennes.
En outre, Centexbel dispose de l’expertise nécessaire ainsi que des équipements de laboratoire dernier cri permettant aussi d’effectuer les analyses microbiologiques (cytotoxicité et biocompatibilité).

Contacts: 
Début: 
01 May 2015
Fin: 
30 Apr 2018