Langue

RECY-COMPOSITE

Le projet RECY-COMPOSITE a pour objectif de répondre au défi du recyclage des matériaux composites par une approche transfrontalière globale à trois niveaux : recyclage matière, recyclage thermochimique (pyrolyse, solvolyse) et valorisation énergétique uniquement si le recyclage n’est pas possible. La recherche appliquée sera menée sur les déchets de production de composites thermodurs et sur les matériaux composites en fin de vie, thermodurs ou thermoplastiques.

LogoProjets_RECY-COMPOSITE_0.png

Cette approche globale et innovante est rendue possible en rassemblant les compétences complémentaires des cinq partenaires RECY-COMPOSITE qui apporteront une réelle valeur ajoutée au développement commun des actions transfrontalières.

Dans la perspective d’un transfert industriel, l’aspect économique (coûts des matières, coûts des procédés de transformation) et l’approche cycle de vie seront pris en compte pour sélectionner les options technologiques qui permettront de déboucher sur des applications exploitables à l’échelle industrielle.

Les partenaires orienteront leur recherche vers la chimie de spécialité pour offrir aux marchés de la zone transfrontalière des produits à valeur ajoutée issus du recyclage des composites, et pas simplement des produits chargés.

La première étape de traitement des composites à recycler implique la réduction granulométrique de produits difficilement fragmentables (échauffement) par des technologies classiques. Un broyage cryogénique avec refroidissement de la matière par de l’azote liquide sera utilisé. Des procédés de tri pourront ensuite être appliqués pour séparer les différents constituants (classification en dimensions, électrostatique, densité…) et permettre la mise en œuvre de valorisations spécifiques pour chacun des composants avec une meilleure valeur ajoutée.

Les nouveaux procédés de recyclage thermochimique tels que solvolyse et pyrolyse seront développés et évalués. La meilleure voie de récupération de fibres, résidus carbonés et produits issus de la résine sera sélectionnée en vue de privilégier une revalorisation matière.

Une voie innovante envisagée est l’utilisation des matières recyclées ou des produits issus du recyclage chimique en tant qu’agents de charbonisation (source de carbone) pour la mise au point de systèmes intumescents. Différentes formulations seront élaborées afin d’évaluer le caractère ignifuge de ces nouveaux agents et de les confronter aux essais normalisés pour accélérer leur mise sur le marché. Les marchés visés en particulier seront les produits d’aménagement intérieurs ferroviaire et aéronautique ainsi que les produits de construction.

Le projet transfrontalier RECY-COMPOSITE s’inscrit dans la stratégie des politiques régionales telles que la Stratégie Recherche Innovation pour une Spécialisation Intelligente Nord Pas de Calais 2014-2020 (SRI-SI) (plus particulièrement sur le volet « Chimie, Matériaux et Recyclage ») et contribuera aux objectifs stratégiques du programme de coopération. En effet, le recyclage des matériaux composites constitue la clé pour maintenir la croissance de ce secteur transfrontalier porteur. Il s’agit d’un enjeu majeur dans un contexte européen de transition vers une économie circulaire pour une utilisation efficace des ressources et une réduction des impacts environnementaux des produits tout au long de leur cycle de vie.

La collaboration transfrontalière, grâce à la mutualisation des compétences et des moyens complémentaires des partenaires, permettra de maximiser l’impact du projet RECY-COMPOSITE pour les industriels présents dans le périmètre transfrontalier. Les échanges et le partage des savoirs spécifiques et des bonnes pratiques faciliteront l’avancement de la recherche pour le développement de nouveaux produits issus du recyclage des composites. Le consortium collaborera également de manière constructive avec les structures de valorisation régionales et notamment les pôles de compétitivité et les clusters afin d’augmenter les contacts avec les entreprises des secteurs du recyclage et des composites.

Les actions transfrontalières de recherche appliquée mais aussi de sensibilisation, dissémination, accompagnement et soutien, qui seront menées dans le cadre du projet, favoriseront la collaboration entre les centres de recherche et les entreprises de la zone pour stimuler la recherche et l’innovation et atteindre un résultat de transfert technologique en industrie de part et d’autre de la frontière.

Project website

interreg-france-wallonie-vlaanderen.png

Financement du projet: 
Contacts: 
Début: 
01 Oct 2016
Fin: 
30 Sep 2020