Langue

ZEETEX

La Flandre, le Nord-Pas de Calais et la Somme disposent d’une industrie maritime assez vaste, avec une envergure mondiale. Afin d’augmenter la compétitivité dans une économie de plus en plus globalisée, cette industrie est à la recherche de possibilités pour mettre en marche des synergies avec d’autres secteurs industriels. Ceci est un des objectifs des clusters FMC (Flandre) et AQUIMER (France).

bannervissersnet.jpg

Zeetex Newsletters

Aussi bien au Nord de la France qu’à l’occident de la Flandre/Belgique, il y a une industrie textile assez importante. Cette industrie textile connait, depuis quelques années, une évolution de la production de tissus pour l’habillement et la décoration vers une production de structures textiles plus techniques pour des applications dans la construction (buildtech, geotech), l’automobile et le transport (mobiltech), l’agriculture (agrotech) et autres indutechs. Afin de continuer et d’étendre ce développement de produits techniques, il est indispensable pour l’industrie textile de chercher des innovations et des synergies avec d’autres secteurs. Centexbel (Flandre) et UPtex (France) sont deux acteurs importants, propageant l’innovation dans le secteur textile.
Aujourd’hui, il n’y a pas de contacts structurels entre l’industrie textile et le secteur maritime. Les contacts restreints, au coup par coup, engendrent des produits textiles classiques comme les filets de pêche, les cordes (bateaux, moules, …), les vêtements de protection et de travail (pêcheurs, …), les voiles, les câbles, … .
Le but dans ce projet est de rapprocher l’industrie maritime de l’industrie des textiles techniques. En effet, le milieu maritime est un gros consommateur de textiles techniques (voiles, cordages, équipements de protection, composites, filtres de dépollution, filets d’aquaculture…), assimilés à des segments d’applications tels que : l’Agriculture, la Protection Individuelle, les Géotextiles et l’Industrie. Cela fait donc du secteur maritime au sens large un des domaines d’application les plus dynamiques, avec des taux de croissance supérieurs à la moyenne des textiles techniques.

Des recherches menées par UP-tex et Clubtex ont montré les opportunités que pouvaient particulièrement représenter pour des PME les quatre filières suivantes :

  • Sécurité et sureté pour les métiers de la mer (Equipements de Protection Individuelle)
  • Pêche et aquaculture (Filets de pêche, conchyliculture, filtration, emballages…)
  • Protection et aménagement du littoral et de la mer (Protection des côtes, dragage, dépollution…)
  • Naval et nautisme (Composites, Toiles, cordages, éoliennes off-shore…)

via-nib-ao.png

interreg-iv-europe_0.png

Contacts: 
Début: 
01 Oct 2012
Fin: 
31 Dec 2014