Langue

Textile Functionalisation & Surface Modification

Les processus textiles durables

Le textile est un matériau polyvalent combinant des propriétés extrêmement diverses, telles que la souplesse, la robustesse, l’affinité au drapage, la perméabilité, les propriétés barrières, la résistance au feu… en un seul substrat qui est en outre facile à transformer. C’est la raison pour laquelle d’autres secteurs industriels (construction et architecture, composites, transport, électronique…) utilisent de plus en plus souvent le textile. Ces nouvelles applications vont de pair avec un nombre croissant d’exigences techniques sévères, transformant le textile en un produit très technique et complexe.

Le traitement des surfaces textiles

Afin de modifier ou d’améliorer les propriétés des surfaces textiles il est possible d’intervenir tant dans la phase d’extrusion que dans celle de l’ennoblissement. Lors de la phase d’extrusion, on ajoute des additifs de fusion (migratoires) ou des ensimages spécifiques aux polymères afin de conférer des fonctionnalités complémentaires ou améliorées aux fils. Ensuite on peut donner un caractère permenant à ces propriétés par un traitement plasma des fils (voir le projet de recherche Hydrophile/hydrophobe “Introduction de propriétés de surface hydrophiles/ hydrophobes permanentes au cours de l’extrusion de fils et de rubans”).

Techniques d'ennoblissement écologiques

CENTEXBEL souligne l’importance cruciale des techniques et des produits écologiques et économiques. Nous nous consacrons dès lors à l’étude de la faisabilité et des avantages de ces produits et techniques en évaluant différents substrats textiles de manière approfondie en vue de différentes applications finales.

Centexbel étudie et assure la promotion de nouvelles technologies d'ennoblissement et d'enduction durables des textiles

Les ennoblisseurs textiles utilisent à l’heure actuelle encore toujours beaucoup (trop) de produits chimiques, d’eau et d’énergie. Toutefois, l’ennoblissement est une phase importante du processus de production parce que c’est justement cette étape qui fait la différence : les couleurs et les motifs souhaités sont appliqués, le toucher est adapté à l’utilisation finale, le textile reçoit plusieurs fonctionnalités supplémentaires (ignifugation, hydrophobie, indéfroissabilité ...) et les performances / la qualité sont améliorées (la résistance à l’usure par exemple ...).
Les principaux produits textiles belges destinés à l’exportation tels que les coutils à matelas, les tissus d’ameublement, les tapis, les bâches, les vêtements de protection, les textiles médicaux … sont généralement enduits ou laminés. Dans cette étape du processus également, les producteurs utilisent surtout des formules sur base aqueuse et solvantée qui requièrent un durcissement dans un four thermique. Ces formules donnent lieu à une enduction excellente et durable mais cette technique utilise aussi énormément d’eau et/ou d’énergie. En outre, dans le cas d’enductions à base de solvants, il y a dégagement d’un grand nombre de substances organiques volatiles qui doivent être éliminées par combustion ultérieure.

L’utilisation des produits chimiques, de l’eau et de l’énergie devient de plus en plus un problème d’actualité : la stricte législation européenne en matière d’environnement oblige les entreprises à diminuer drastiquement la consommation d’eau et d’énergie et la directive REACH qui vient d’entrer en vigueur limite l’utilisation de substances chimiques dangereuses. En plus, la modification des aspirations et des besoins de la société force les entreprises à travailler de manière plus consciente, plus innovante, plus durable, plus créative et plus flexible et tout cela d’une façon qui se justifie économiquement – dans le cadre de la mondialisation.

Centexbel assure la promotion et soutient l’introduction d’alternatives en matière de technologies, de formules et/ou d’additifs qui permettent d’économiser de l’eau, de l’énergie et des produits chimiques et aide les entreprises à faire un choix judicieux parmi les différents matériaux, applications, canaux de distribution, accords de coopération et réseaux.