Le Service Public Fédéral Economie, PME, Classes Moyennes et Energie a initié les Antennes-Normes pour mieux informer les responsables au sein des PME sur le rôle de la normalisation dans leur entreprise et pour encourager l'usage des normes.

Dans le cadre de cette initiative Centexbel a mise en place cinq Antennes-Normes pour le secteur textile dans le but de suivre la normalisation relative au secteur textile dans les différents comités CEN et ISO et les comités miroirs belges (groupes de travail techniques), d'informer et de sensibiliser l'industrie sur la raison d'être et le but des normes à l'aide de différentes publications, le site web, les bulletins d'information et lors des groupes de travail et des sessions d'information et d'informer les entreprises lors des contacts individuels avec nos collaborateurs.

Textiles Techniques

L'antenne-normes TEXTILES TECHNIQUES se met au service du sous-secteur du textile technique. Ce secteur comprend tant les géotextiles (appliqués dans la construction routière, les ouvrages hydrauliques, le drainage, les décharges publics ...), les agrotextiles que les textiles pour la construction (structures textiles architecturales). Les autres domaines d'application sont l'industrie (p.ex. les feutres de filtration), les terrains de sport (gazon artificiel) ou les vêtements techniques (vêtements de protection, vêtements professionnels spécialisés). Ce dernier domaine coïncide avec le secteur de l'habillement.

Sur le plan de la normalisation, le secteur du textile technique est extrêmement soumis aux spécifications de produits et aux régulations légales par les différentes directives Européennes (produits de construction, équipements de protection, dispositifs médicaux...). Ces directives exigent que les fabricants de ces matériaux et vêtements apportent des preuves pour toutes les propriétés revendiquées, qu'ils démontrent que le produit ne présente aucun risque pour la sécurité publique et qu'il n'a aucun effet nocif. De plus, les propriétés du produit doivent être durables et résistantes à des conditions d'usage parfois extrêmes.

Géotexitles - géosynthétiques 

Les normes européennes relatives aux produits géotextiles et apparantés sont développées au sein du comité CEN/TC 189 Géosynthétiques. Les normes internationales par contre sont développées par l'ISO/TC 221 Géosynthétiques.

Au cours des vingt dernières années, les deux comités ont publié plus de 80 normes et d'ammendements de normes relatives aux produits géotextiles et apparantés et aux barrières géosynthétiques.

Ce guide ne couvre que les produits géotextiles et apparantés sans traiter les barrières géosynthétiques (géomembranes).

Les normes européennes par rapport aux produits géotextiles sont divisées en des spécifications de produits (relatives aux applications) et en méthodes d'essai. Ce guide vous donne un aperçu des spécifications de produits et une description suscincte des méthodes d'essai.

 
Short guide on European and international geotextile standards édtité par Dr Fred Foubert (Centexbel), secretary to CEN/TC 189 Geosynthetics.
 
 

Textiles d'habillement

L'antenne-normes TEXTILES D'HABILLEMENT se met au service du sous-secteur des textiles d'habillement. Les entreprises de ce sous-secteur fabriquent des produits pour les différentes sortes de vêtements techniques, tels que les vêtements professionnels, les vêtements de protection et les vêtements dans les applications médicales et les "salles blanches". En sus, les habillements quotidiens, ainsi que les vêtements de sport et de loisir restent importants.

En dépit d'une baisse de nombre d'entreprises et du taux d'emploi, le secteur est toujours prioritairement orienté vers l'exportation. La concurrence internationale oblige le secteur de s'axer de plus en plus sur les textiles d'habillement avec une grande valeur ajoutée, ce qui s'exprime entre autres par les différentes fonctionnalités qui sont conférées aux produits textiles. Sur le plan de la normalisation, cette évolution résulte entre autres en le développement progressif de normes portant à ces nouveaux matériaux textiles. Ces normes exigent que les fabricants de ces matériaux apportent des preuves pour toutes les propriétés revendiquées, qu'ils démontrent que leur produit n'a aucun effet nocif et que les propriétés ajoutées sont durables et résistantes aux cycles de lavage.

Ceci s'inscrit complètement dans le souci croissant du consommateur par rapport à la sécurité et la santé, ce qui est d'ailleurs renforcé par la directive Européenne de la sécurité des produits (2001/95). En guise de soutien de cette législation, on développe des normes européennes pour détecter certains composants nocifs (colorants azoïques, les produits ignifuges) pour évaluer le comportement au feu des vêtements de nuit et la sécurité des habillements pour les enfants.

Certaines initiatives de normalisation introduisent un nombre d'exigences de labels écologiques volontaires (tels que l'OEKO-TEX®, EU Flower label) dans la normalisation européenne en leur donnant ainsi un caractère plus obligatoire.

Textiles d'intérieur

L'antenne-normes TEXTILES D'INTERIEUR se met au service du sous-secteur des textiles d'intérieur. Ce secteur comprend les matériaux textiles appliqués dans la décoration de l'intérieur des maisons, tant des maisons privées que des bâtiments publics (hôtels, bâtiments publics, entreprises...).

Malgré la concurrence internationale féroce, le secteur continue à s'orienter vers l'exportation. La compétition internationale oblige le secteur de s'axer de plus en plus sur les textiles d'intérieur ayant une grande valeur ajoutée. Au cours des dernières années - et ce sur instigation du secteur textile belge - la normalisation dans ce domaine a fort avancé (normes pour les revêtements de sol, les tissus d'ameublement, les tissus éponges et le coutils à matelas). Les aspects légaux y étaient au centre de l'attention, comme ceux qui découlent de la directive des produits de construction (marquage CE) et la directive de sécurité des produits. Par conséquence, les producteurs des textiles d'intérieur sont souvent confrontés par des exigences portant à l'émission de composants volatils et la qualité de l'air à l'intérieur des bâtiments.

D'autres aspects de sécurité et de santé ont trait au comportement au feu et à la présence de substances nocives dans le textile. On prévoit aussi que l'introduction de la législation européenne "REACH" sur la régistration et l'autorisation des produits chimiques aura des conséquences importantes pour ce sous-secteur.

Textiles non-tissés et produits textiles pour l'hygiène et le cosmétique

L'antenne-norme PRODUITS NON-TISSES ET TEXTILES POUR L'HYGIENE ET LE COSMETIQUE est au service des producteurs de ces produits.

Les produits tissés et non-tissés pour l’hygiène et le cosmétique (cosmétotextiles) prennent une place grandissante dans le secteur textile. En effet les fonctionnalisations : antibactérien, anti-odeurs, hydratante, défatigante, amincissante, sont des valeurs ajoutées pour des produits niches autant dans le secteur tissé que non-tissé. Les soins du corps et de la peau seront plutôt l’apanage des produits jetables alors que les produits à action cosmétique durable: hygiène, déodorante, seront plutôt réalisés à base de produits réutilisables. Ces derniers concernent un secteur majoritaire en PME qu’est la bonneterie. Ce secteur est en train de s'orienter vers des produits cosmétiques et fonctionnalisés. Cette reconversion des petites entreprises vers des marchés plus porteurs ne va pas sans une connaissance et une information précises des exigences en normalisation pour les propriétés d’hygiène et cosmétiques revendiquées.

Utilisation de matières plastiques et textiles recyclés comme matière première

L'antenne-normes "Utilisation de matières plastiques et textiles recyclés comme matière première" est au service de toutes entreprises directement concernées par les développements dans le domaine des polymères recyclés, dont :

la plasturgie

  • producteurs de produits plastiques par traitement par fusion de polymères (extrusion, moulage par injection, moulage par compression...)
  • producteurs de composés

producteurs textiles

  • production de mélanges maître
  • extrusion de fibres et de fils
  • entreprises d'enduction

producteurs de composites

  • traitement de fibres de renfort aux résines ou aux polymères thermodurcissants

secteur de recyclage

  • collection de déchets triés ou non
  • triage, purification
  • déchiquetage, moulage, compoundage
  • incinération

entreprises chimiques

  • producteurs de polymères et d'additifs pour le compounding et le traitement polymère, le collage, l'enduction

entreprises technologiques pour la construction/transformation de machines

  • traitement polymères (machine d'extrusion, presses…)
  • fabrication de moules, outillage (filtres…)
  • technologie de triage

designers et bureaux d'étude

  • optimisation du design des produits en vue de leur démantèlement et/ou recylcage

utilisateurs de produits polymères

  • automobile, construction, construction routière, agriculture, alimentaires et non-alimentaires, mécical, l'industrie manufacturière…

Le Label Triman

La régulation Triman qui est d'application depuis le 1° janvier 2015, oblige les producteurs, importateurs et les distributeurs de produits recyclables vendus sur le marché français d'informer les consommateurs de la nécessité de trier les déchets. Ceci est illustré par le pictogramme Triman.

Demandez votre manuel