Contexte

Le secteur flamand de l'enduction textile s'intéresse aux procédés de fusion pour remplacer certains procédés d'enduction dans plusieurs applications telles que la production de dossiers de tapis et de revêtements techniques. En outre, le secteur veut utiliser ces technologies dans de nouvelles applications (préimprégnés composites). La même tendance se retrouve chez les formulateurs flamands de revêtements qui ont commencé à développer des polymères thermofusibles ignifuges. 


Les procédés de fusion présentent certains avantages par rapport aux procédés classiques de chimie ou humides: 

  • Sans solvant ni eau : moins d'émissions / moins de consommation d'énergie pour le séchage
  • Peu ou pas de déchets. De plus, les déchets créés peuvent être réutilisés dans le cas des polymères thermoplastiques.
  • Les machines prennent beaucoup moins de place, de sorte que même les entreprises sans installations de revêtement peuvent intégrer la technologie sans problème.
  • Vitesse du processus plus élevée

Avec ce projet, nous voulons soutenir le secteur de l'enduction textile, qui n'est pas encore familiarisé avec les procédés de fusion.

Objectifs

Objectif général 

Avec ce projet, nous voulons démontrer les possibilités de mise en œuvre de différentes technologies de traitement par fusion (hot melt, revêtement par extrusion, co-extrusion) :

  • Quelle technologie est la plus appropriée pour quelle application ?
  • Drop-in : quelles sont les propriétés réalisables ?
  • Valeur ajoutée : propriétés supplémentaires
  • Innovation de produits : nouveaux produits basés sur ces technologies 
  • Diversification : quels nouveaux marchés peuvent être ouverts grâce à cela ?


Objectifs concrets

  • Démonstration du potentiel de 3 technologies de fusion pour un large spectre d'applications au moyen de 5 démonstrateurs afin que les entreprises puissent acquérir des connaissances directement liées à leur application. Cela démontre la polyvalence des technologies. 
  • Une introduction accélérée de ces technologies par l'approche intersectorielle, c'est-à-dire en utilisant les connaissances de Centexbel-VKC en matière de transformation des matières plastiques pour les applications de revêtement textile, afin que les entreprises fassent le pas vers de nouvelles technologies qui leur permettent de mettre de nouveaux produits sur le marché. 

Ce transfert de connaissances puisse aider votre entreprise

Pour participer au projet, contactez Willem Uttendaele ou remplissez le formulaire ci-dessous:

Recherche & Développement et Transfert de Connaissances collectifs (COOCK), soutenu par Vlaio


Projet HBC.2019.2506


1 janvier 2020 – 31 décembre 2022