La Commission Européenne vise à assurer la cohérence entre la politique industrielle, environnementale, climatique et énergétique dans le but de créer un environnement économique optimal pour faciliter une croissance durable, la création d'emploi et l'innovation. Pour ce réaliser, la Commission a établi un agenda ambitieux pour transformer l'économie de l'UE dans une économie circulaire, où la valeur des produits et matériaux est maintenu aussi longtemps que possible, résultant en des bénéfices économiques. La Commission soutient également l'industrie européenne dans sa transition vers une économie à faibles émissions de carbone et améliore l'efficience énergétique de produits moyennant une législation "Ecodesign".

Qu'est-ce qu'une économie circulaire?

Dans une économie circulaire, la valeur des produits et des matériaux est maintenue aussi longtemps que possible. Les déchets et l'exploitation des ressources sont minimisés, et lorsqu'un produit arrive à la fin de sa vie, il est réutilisé pour créer une plus-value ultérieure. Cette approche résulte en des bénéfices économiques, contribue à l'innovation, la croissance et à la création des emplois.

Une économie circulaire encourage la durabilité et la compétitivité au long terme et peut aussi aider à:

  • conserver les ressources – y compris celles qui deviennent de plus en plus rares ou qui sont soumises à des fluctuations de prix
  • réaliser des économies au bénéfice des industries européennes
  • déclencher des nouvelles opportunités économiques
  • développer une nouvelle génération d'entreprises européennes innovatrices et efficaces sur le plan énergétique - fabriquant et exportant des produits et des services propres partout dans le monde
  • créer des emplois hautement qualifiés et non qualifiés dans la région
  • soutenir l'intégration et la cohésion sociales

Les éléments nécessaires à créer une économie circulaire

  • Une meilleure conception de produits est essentielle pour faciliter le recyclage et aide à fabriquer des produits plus adaptés à être réparés, plus durables et donc plus économiques au niveau des ressources
  • Des processus de production optimisés permettant une utilisation plus efficace des ressources et générant moins de déchets, ce qui augmente la compétitivité de l'industrie européenne.
  • Le choix des millions de consommateurs peut soutenir ou empêcher l'économie circulaire et prend forme à l'aide:
    • des informations auxquelles ils ont accès
    • de la gamme et des prix des produits existants
    • du cadre réglementaire
  • Les matériaux bruts secondaires ne représentent qu'une fraction des matériaux utilisés dans l'UE (environ 10% au total). Leur adoption dans l'économie est toujours empêchée par des systèmes de collection inadéquats ou l'incertitude relative à leur origine, composition, quantité et qualité
  • La Recherche et le Développement sont essentiels pour faciliter la transition vers une économie circulaire et pour stimuler la compétitivité de l'industrie européenne. Les investissments publics et privés sont nécessaires pour ce faire. Des programmes initiés par l'UE tels que l'Horizon 2020, COSME, les Fonds Structurels et d'Investissement et le Fond d'Investissements Stratégiques, sont des instruments de soutien importants au niveau européen. Les PME, y compris les entreprises sociales, sont très actives dans le recyclage, la réparation et l'innovation. Elles jouent un rôle important dans le développement d'une économie plus circulaire.

Les plastiques dans l'économie circulaire

Les matières plastiques jouent un rôle essentiel dans de nombreuses applications industrielles et de consommation, grâce à l’industrie plasturgique innovatrice européenne. Les avantages sociaux et économiques des plastiques sont incontestables. Cependant, dû à une gestion insuffisante et inadéquate des déchets plastiques (moins de 30% des déchets plastiques sont recyclés) la valeur des plastiques est perdue. La pollution plastique a des impacts négatifs sur le sol et la vie marine.
La transition vers des plastiques circulaire et une filière plastique plus durables offre des opportunités à la société et l’économie européennes. Ceci est la nouvelle vision de la stratégie plastique en ligne avec la stratégie politique industrielle et offre une contribution tactile à l’implémentation des Objectifs de Développement Durable 2030 et de l’Accord de Paris.

La stratégie sur les matières plastiques présentée aujourd'hui transformera la manière dont les produits sont conçus, fabriqués, utilisés et recyclés dans l'UE. Trop souvent, la façon dont les plastiques sont actuellement produits, utilisés et éliminés ne tient pas compte des avantages économiques que présente une approche plus circulaire, et nuit à l'environnement. L'objectif est de protéger l'environnement tout en jetant les bases d'une nouvelle économie du plastique, dans laquelle la conception et la production respectent pleinement les besoins en termes de réutilisation, de réparation et de recyclage, et qui met au point des matériaux plus durables.

L'Europe est la mieux placée pour mener cette transition. Cette approche offrira de nouvelles possibilités en matière d'innovation, de compétitivité et de création d'emplois. En plus de sa stratégie sur les matières plastiques, la Commission a adopté un cadre de suivi composé d'un ensemble de dix indicateurs clés couvrant chaque phase du cycle et qui mesurera les progrès accomplis dans la transition vers une économie circulaire au niveau national et de l'UE.

Les actions de Centexbel-VKC en soutien d'une économie circulaire

Signature du Green Deal "Achats circulaires"

La Flandre a initié le Green Deal, un accord volontaire entre des partenaires (privés) et les autorités flamandes pour développer un projet vert en commun. Les objectifs environementaux vont de pair avec un niveau supérieur de compétition et de bonne gestion. L'accord comprend une répartition des rôles, une description des résultats attendus et des actions et un calendrier correspondants.

Le projet utilise le dynanisme, la créativité et les connaissances présents dans la société pour faire face à ces défis socio-environnementaux.

 

Green deal - circulair aankopen

Signature du "Green Deal"

Le 8 juin 2017, le “Green Deal Circulair Aankopen” a été officiellement lancé, une nouvelle initiative de Vlaanderen Circulair. Stijn Devaere, le directeur services a sitné le Green Deal au nom de Centexbel. Notre centre aidera à réaliser les objectifs du Green Deal par l'organisation d'au moins deux actions en soutien des participants et du réseau de formation à l'aide de sessions de formation, de consultance, de développement d'instruments , de recherche, d'exemples d'exigence, de communication, etc.

La recherche dédicacée à l'économie circulaire

Centexbel-VKC lance, gère et/ou participe à plusieurs projets de recherche dédicacés à la mise en place et à la promotion d'une économie circulaire.

Vous pouvez les consulter dans la liste de projets R&D en sélectionnant 'circular economy' dans fenêtre de sélection "compétences".

QA-CER système de certification de recyclats

En collaboration avec la BQA (Belgian Quality Association) Centexbel-VKC a développé un programme de certification en trois niveau relatif aux matériaux recyclés.

QA-CER assure le système de qualité relatif au procédé de recyclage et l’usage de produits recyclés, aussi bien dans le domaine de la teneur en produits recyclés que dans le domaine de la qualité du produit final, afin de soutenir de cette façon le principe de durabilité.

vers le site web de BQA

Plus d'informations

Une stratégie européenne sur les matières plastiques dans une économie circulaire

Chaque année, les Européens utilisent 25 millions de tonnes de matières plastiques jetables, qui sont pour la plupart éliminées comme déchets et dont moins de 30 % sont envoyées au recyclage. Une importante quantité aboutit dans les océans via les rivières, les plaines inondables et les côtes polluées. L’usage des matières plastiques sous toutes leurs formes s’est malheureusement enraciné dans notre quotidien: du transport à la construction, des télécommunications aux ustensiles de cuisine, et des emballages alimentaires au matériel médical.

Les actions relatives aux matières plastiques ont été élevées au rang de priorité par le plan d’action de l’Union européenne en faveur de l’économie circulaire de 2015, dont l’objectif est d'aider les entreprises et les consommateurs européens à utiliser les ressources de manière plus durable. Dans ce contexte, la stratégie européenne sur les matières plastiques dans une économie circulaire, adoptée le 16 janvier 2018, vise à modifier la manière dont les produits en plastique sont conçus, fabriqués, utilisés et recyclés dans l’UE.

En prenant l’initiative de cette transition, l’UE vise à créer de nouvelles perspectives d’investissements et de nouveaux emplois tout en contribuant à la réalisation des objectifs de développement durabledes engagements en faveur du climat à l’échelle de la planète et des objectifs de la politique industrielle de l’Union européenne. En particulier, la proposition de directive sur les installations de réception portuaires maritimes introduit de nouvelles règles pour lutter contre les déchets marins, assorties de mesures garantissant que les déchets produits sur les navires ou recueillis en mer seront déposés sur terre et correctement gérés.

Vlaanderen Circulair

Vlaanderen Circulair est la plaque tournante et la source d'inspiration de l'économie circulaire en Flandre. C'est un partenariat rassemblant les actions des gouvernements, des entreprises, de la société civile et du monde scientifique.

L'économie circulaire en Wallonie

Pour promouvoir une politique industrielle durable et une économie circulaire, la Wallonie a mis en place une série d’instruments à destination des entreprises.