interregVNL-financing
eu flag in colour
  • Budget total : € 1.826.072,16
  • Financement Interreg : € 913.036,09 (50%)

BIO NIPU

Le projet a pour but de développer un polyuréthane entièrement biosourcé et non-toxique au bénéfice des industries textiles et de caoutchouc synthétique. Cette réalisation renforce la position de leader des centres de connaissances et des entreprises de la région dans le domaine du développement et de l'application de matériaux biosourcés.


La production de biopolymères pour des applications commerciales augmente d'une année à l'autre. Aussi les industries textiles et du caoutchouc synthétique ont initié la transition vers des matériaux biosourcés. Dans ce contexte, le secteur textile désire que vers 2030, ses produits seront composés d'au moins de 20% de biomatériaux . Des biomatériaux pour des enductions textiles et des caoutchouc synthétiques sont peu disponibles et encore pas entièrement biosourcés.


Le projet Bio NIPU est dès lors consacré à la recherche d'éléments alternatifs et non-toxiques pour la synthèse de polyuréthane. L'utilisation de ressources entièrement renouvelables - telles des flux résiduaires des raffineries de sucres ou de la production de biodiesel et des huiles et graisses naturelles - pour le développement de polyuréthanes biosourcés.

Partenaires

Centexbel, Universiteit Maastricht, et Thomas More Kempen regroupent leur expertise avec celle des sociétés Limburgse Urethaan Chemie (LUC) et Stahl International dans le but de développer du bio NIPU de haute qualité aux propriétés désirées.

La durabilité de ce  bio NIPU est évaluée à l'aide d'une analyse de cycle de vie afin d'identifier la composition la plus appropriée pour une production à grande échelle. Ceci résultera en des produits finis entièrement renouvelables et non-toxiques au bénéfice des industries textile et de caoutchouc synthétique.

biio-nipu project partners