Les textiles médicaux ou les textiles de soin sont des structures textiles conçus et fabriqués pour être appliqués dans le soin médical, y compris les implants textiles.

Les textiles médicaux avancés comportent entre autres les pansements au traitement des plaies, les vêtements de compression et les implants (médicaux). Les majeurs changements sociétaux tels que la croissance de la population et la société viellissante, les dangers relatifs à la mobilité/transportation, aux produits chimiques, au sport ou au changement du climat, font augmenter la demande de textiles médicaux efficaces et très performants.

D'autre part, les innovations technologiques au niveau des fibres ou de la production de fils, tissus et composites résultent en des nouveaux domaines d'application pour les textiles médicaux et les habillements/textiles de protection high-tech. Les développement dans ce domaine visent à augmenter la sécurité, le confort et la facilité de l'utilisation.

Les propriétés textiles, telles que la porosité, la souplesse et la flexibilité, en combinaison avec leur résistance mécanique et le choix énorme de matériaux (polymères, matériaux composites), de formes (fibres, fils, tissus, tricots, tresses, non-tissés...) et de fonctionnalités (traitement de surface, enduction, compoundage...) en ont fait le matériau de préférence pour répondre aux besoins de patients, du staff médical, des athlètes et des professionnels qui sont exposés aux risques de santé/sécurité.

Les textiles médicaux et de protection offre une opportunité importante aux producteurs de textiles techniques au niveau de la diversification de produits et d la création de produits de créneau avec une grande plus-value.

La durabilité

La notion de durabilité des matériaux médicaux est au cœur de nos activités de R&D et des méthode d'essais que nous mettons en place :

Détection de fibres génétiquement modifiées

Les méthodes classiques ne permettent pas la distinction entre coton classique et coton génétiquement modifié vu que la différence se trouve au niveau de l’ADN de la fibre. Ces mêmes méthodes (microscopie) ne permettent pas de faire d’une manière fiable la distinction entre lin et chanvre. Par contre, les méthodes basées sur la technique PCR ont déjà prouvé leur valeur pour distinguer le contenu de la laine, cashemire et yack et leurs mélanges.

La biocompatabilité

La biocompatibilité est la mesure dans laquelle les matériaux peuvent être utilisés ensemble ou la mesure dans laquelle un matériau étranger n'influence pas ou ne détériore pas l'environnement biologique dans lequel il est inséré ou mis en contact. Les textiles médicaux doivent répondre à des exigences de plus en plus sévères en matière de biocompatibilité.

Centexbel a développé une méthode d'essai permettant d'utiliser le cytomètre en flux pour effectuer des tests de biocompatibilité in vitro, comme alternative aux tests in vivo très contestés.

Implants textiles semi-résorbables

Recherche et réalisation de fils et meshes tricotés biorésorbables pour la cure du prolapsus génital.