Contexte

Le Règlement REACH relatif aux substances chimiques représente des conséquences considérables pour l'industrie d'enduction et d'ennoblissement. Etant donné que l'utilisation de plusieurs produits ignifuges est désormais interdite, en raison de leur impact sur l'environnement, il est nécessaire d'examiner de produits FR alternatifs et écologiques. 

En sus, l'industrie est défiée par la conscience écologique croissante du consommateur ce qui a résulté en la création de plusieurs labels pour des produits textiles et de cuir. De plus, les directives et règlements écologiques exigent une réduction des émissions CO2. Pour ce réaliser, l'une des stratégies importantes est de remplacer des ressources pétrolières par des produits alternatifs climatiquement neutres tels que les biopolymères.

Des matériaux, entièrement basés sur des ressources renouvelables et climatiquement neutres (des matériaux biosourcés) résultent en une amélioration considérable des aspects écologiques et au niveau des procédures.

Le développement d'un produit ignifuge non-toxique et biosourcé est toujours un défi et demande l'élaboration de formulations et de mélanges nouveaux.

Objectif du projet

L'objectif du projet consiste en le développement d'enductions et d'apprêts non-toxiques, durables et biosourcés. L'effet ignifuge des polymères biosourcés phosphorylisés (p.ex. lignine modifiée) grâce à la formation de couches barrières, est déjà bien connu, tout comme l'action synergétique des mélanges contenant du phosphore et du nitrogène qui sont déjà utilisés dans des systèmes FR conventionnels.

Ce principe devrait être transféré vers des protéines. Les protéines sont appropriées pour le développement de FR biosourcés grâce au taux élevé de nitrogène. La modification chimique de protéines aux groupes contenant de phosphore augmentera l'efficacité FR. Pour ce réaliser, des protéines appropriées et non-alimentaires seront sélectionnées et modifiées à l'aide de phosphorylation. Les protéines modifiées seront caractérisées selon leur composition chimique, notamment en vue de leur taux en nitrogène et en phosphore.

L'implémentation de ce nouveau produit FR biosourcé dans l'ennoblissement et l'enduction de cuir et de textiles sera évaluée. Selon les résultats, des différentes applications finales seront envisagées (cuir, textiles extérieur, textiles de décoration et textiles techniques).

Consortium

Centexbel (Belgium), FILK e.V., (global coordinator, Germany) sont responsables de la gestion du projet et de la dissémination des résultats. La recherche est menée par Centexbel et FILK. 

Groupe cible

  • entreprises d'enduction/ennoblissement (textile/cuir)
  • producteurs d'additifs ignifuges
  • producteur de formulations ignifuges, prêtes à l'emploi