curcol logo

Contexte

Le projet Interreg NWE CurCol vise à démontrer le potentiel économique des chaînes de production, allant de la cultivation de plantes au niveau régional jusqu'aux colorants dans les emballages. Le projet évalue trois pilotes pour la production et l'application de colorants dans les emballages en plastique et en papier, en définissant les obstacles, les analyses de rentabilité et les plans d'action.

Le projet CurCol se concentre sur le colorant naturel jaune curcumine. 

L'Europe produit environ 87 millions de tonnes de déchets d'emballages par an. Le compostage (industriel) est souvent utilisé pour les matériaux d'emballage d'origine biosourcé, tels que le PLA. Des colorants synthétiques non biodégradables sont libérés lors du compostage. Beaucoup d'entre eux contiennent des composants toxiques qui s'accumulent dans l'environnement. Lors du recyclage du papier, ces colorants se retrouvent également dans les eaux usées. Nous pouvons éviter cela en utilisant des colorants naturels.

Des partenaires de Belgique, d'Allemagne, d'Irlande et des Pays-Bas se joignent au projet CurCol pour y parvenir.

Transition vers des couleurs à base de curcumine

Les quelques colorants biodégradables disponibles ne répondent pas aux critères de qualité, de sorte que l'industrie de l'emballage ne peut pas les utiliser maintenant comme alternative aux substances d'origine fossile. La curcumine, un colorant naturel jaune, est déjà utilisée dans les produits alimentaires et pharmaceutiques. Son application à grande échelle est entravée, principalement en raison de sa faible stabilité aux UV. Des recherches récentes montrent qu'il est possible d'améliorer la stabilité aux UV et de générer d'autres couleurs comme le rouge et le bleu. CurCol poursuit ces recherches. 

Objectifs

Notre objectif est de développer et de démontrer les premiers colorants durables à base de curcumine produits localement, qui répondent aux exigences des emballages en papier et en plastique.

  • la valorisation des colorants d'origine biologique dans les emballages biodégradables
  • l'introduction d'une culture de valeur dans le secteur des serres 
  • l'identification de nouvelles chaînes d'approvisionnement
  • signalant la croissance de l'emploi et de l'activité économique

Sur le long terme, les nouvelles connaissances et les partenariats transnationaux soutiendront la transition vers une économie circulaire et fondée sur la biotechnologie.

CurCol se concentre sur l'emballage, mais des applications dans le domaine des textiles et des cosmétiques, par exemple, sont également possibles.

Partenaires du projet

  • Avans University of Applies Sciences 
  • PCG Vegetable research centre 
  • Centexbel
  • Rubia 100% natural colours
  • Athlone Institute of Technology 
  • Aachen Institute for Biobased Materials 
  • DeltaQ
  • University of Münster 
  • Rodenburg Biopolymers 

Financement du projet

Budget total du projet : € 2,6 millions


Financement EFRO : € 1,6 millions